Home / Newsroom / General Press Releases / 2021 /

Worldline dévoile les résultats de sa dernière analyse sur les comportements d’achat en Belgique

Worldline dévoile les résultats de sa dernière analyse sur les comportements d’achat en Belgique

Bruxelles, le 3 décembre – Worldline, leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels, partage aujourd’hui les résultats de sa dernière analyse sur les comportements d’achat en Belgique. Le paiement électronique et l’e-commerce sont en plein boom et le sans contact est de plus en plus adopté (toutes générations confondues) : retour sur les grandes tendances en passe de devenir les nouvelles normes du paiement.

Les Belges utilisent de plus en plus leur carte bancaire, smartphone ou tout autre moyen de paiement électronique pour effectuer leurs achats. On observe ainsi une croissance des paiements électroniques de 14,5 % en 2021[1] par rapport à la même période en 2020. Le cap des 2 milliards de paiements électroniques a été franchi cette année le 12 septembre ; en 2020, il avait été atteint le 11 octobre, et en 2018 le 15 novembre. Par ailleurs, les 10 journées record en Belgique sur les paiements électroniques ont eu lieu en 2021 ; parmi elle, celle du Black Friday, qui a enregistré près de 10,9 millions de transactions électroniques.

Ces chiffres confirment une fois de plus la popularité croissante des paiements électroniques, avec des consommateurs qui recherchent avant tout le confort, la sécurité et la rapidité.

Le paiement e-commerce et mobile en plein boom

Si au début de la crise du COVID-19, les clients et commerçants ont été ‘contraints’ de se tourner vers le commerce en ligne face à la fermeture des magasins physiques, l’e-commerce est désormais inscrit dans les habitudes de consommation de nombreux Belges.

Selon la dernière analyse de Worldline, la proportion de paiements effectués en ligne a augmenté de 23 % en 2021[2] par rapport à 2020. La hausse par rapport à 2019, une année qui n’a pas été touchée par le COVID-19, s’élève quant à elle à 57 %.

La tendance croissante de l’e-commerce a également été visible lors du Black Friday, le vendredi 26 novembre. Cette journée est en effet devenue la 2e journée record en e-commerce, après le Black Friday 2020.

Le paiement par carte de débit (principalement Bancontact) est désormais le moyen de paiement privilégié pour les transactions en ligne : 65 %, contre 35 % pour les cartes de crédit. Le paiement mobile est également en forte croissance : 3 transactions Bancontact e-commerce sur 4 sont effectuées avec un smartphone (soit via le scan d’un code QR soit en étant redirigé vers l’application Payconiq by Bancontact ou une application bancaire). 

« Les consommateurs ont pris l'habitude d'acheter en ligne, mais au-delà d’être une tendance qui leur est propre, on voit que celle-ci se concrétise également pour de nombreux marchands qui trouvent de plus en plus leur chemin vers l’Internet. L'augmentation des paiements en ligne et mobiles est structurelle et devrait continuer de progresser », explique Vincent Roland, Directeur Général de Worldline Belgique et Directeur de la ligne Services aux Commerçants.

Worldline anticipe toutes ces tendances de fond et accompagne ses clients dans l’adoption de ces évolutions en développant des solutions de paiement adaptées à l’e-commerce, avec notamment des outils d’expansion transfrontalière en ligne. Ces derniers assurent la sécurité des paiements en ligne au niveau international et participent à la croissance en ligne des commerçants de toute taille, en leur proposant un contrat global unique géré par un point d’entrée unique, Worldline.

Worldline propose également le paiement via le scan d’un code QR, ce qui permet d’offrir des moyens de paiement comme Payconiq, Alipay, et bientôt même PayPal.

Le sans contact adopté par tous, y compris par les seniors

Le paiement sans contact est devenu très populaire parmi les consommateurs belges depuis le début de la crise sanitaire. Selon les chiffres de Worldline, le paiement sans contact représente chaque jour plus de 50 % des transactions électroniques, contre 13 % en 2020 et 5 % en 2019.

Il existe une différence considérable dans l'utilisation du sans contact par tranche d’achat : les paiements pour des montants en dessous de 10 euros sont effectués à 72 % sans contact. Pour des montants entre 10 et 25 euros, le sans contact est utilisé dans 60 % des cas. Entre 25 et 50 euros, le taux descend à 46 %.

« Le sans contact est le plus souvent utilisé lorsque les montants des achats sont plus faibles. Plus ces montants augmentent, plus le paiement sans contact diminue. A l’heure actuelle, 61 % de toutes les transactions inférieures à 50 euros sont effectuées sans contact sans code PIN. Cela signifie qu’il reste 39 % de transactions éligibles pour ce type de paiement sans code PIN. Il y a donc encore une marge d’évolution à ce niveau », explique Vincent Roland. Depuis avril 2020, il est possible de payer sans contact sans code PIN pour des montants entre 0 et 50 euros. La rapidité et la simplicité de ce type de paiement ont accéléré son utilisation, notamment dans les tranches d’âges les plus élevées. C’est d’ailleurs dans la classe d’âge des 65 ans et plus que ce type de paiement est le plus utilisé : 76 % d’entre eux ont payé au moins une fois sans contact au cours de l’année écoulée[3].

« Au Pays-Bas, la valeur moyenne d’une transaction est inférieure à la valeur moyenne belge. Ceci pourrait expliquer, entre autres, que le paiement sans contact soit plus largement utilisé aux Pays-Bas (86 %[4]) qu’en Belgique (50 %) », explique Vincent Roland.

L’essor des paiements sans contact est plus marqué dans certains secteurs bien spécifiques : les magasins d’alimentation, l’horeca et l’enseignement et le secteur des loisirs. Ces secteurs totalisent ensemble 75 % des paiements sans contact en Belgique.

« L’accélération des investissements de Worldline en Recherche et Développement se poursuit pour offrir les solutions les mieux adaptées à toutes les formes de commerce »

Le paiement mobile dans les magasins physiques progresse, même si son évolution reste moins prononcée que celle du paiement en ligne via smartphone. A terme, le smartphone prendra sa place dans le processus d’achat physique comme un moyen de paiement important, complémentaire de la carte plastique.

« Le fort développement du paiement numérique repose aussi sur l’accélération de nos investissements en recherche et développement pour offrir les solutions les mieux adaptées à toutes les formes de commerce. Nous nous concentrons par exemple sur l’enrichissement des fonctions de nos terminaux de paiement de dernière génération, qui peuvent lire ou afficher des codes QR et apporter de nouveaux services à valeur ajoutée avec, par exemple, l’intégration de la fidélisation, la mise en avant d’offres promotionnelles interactives ou la possibilité de nombreux enrichissements des interactions avec les clients. A l’autre bout du spectre, la solution Tap on mobile de Worldline, dans laquelle le smartphone du commerçant peut être fortement sécurisé pour remplacer le terminal de paiement, constitue une solution d’entrée de gamme efficace pour les tous petits commerçants ou les commerçants occasionnels qui ne font pas beaucoup de transactions durant une année. C’est dans l’intérêt des commerçants et des clients de se voir proposer une offre variée pour pouvoir payer en toute sécurité, sans avoir à se préoccuper du mode de paiement. C'est pourquoi Worldline s’engage à apporter des solutions de confiance dans un monde numérique en constante évolution, en proposant de nouvelles manières de payer, de vivre et de faire du commerce. Assurer le plus haut niveau de confiance dans les paiements électroniques s’inscrit au cœur de notre nouvelle identité de marque », conclut Vincent Roland.

Découvrir notre nouvelle identité de marque

Consulter notre banque d‘images

***

A PROPOS DE WORLDLINE

Worldline [Euronext : WLN] est le leader du marché européen dans le secteur des services de paiement et de transaction, et le 4eme acteur mondial des paiements. Avec sa couverture mondiale et son engagement en faveur de l’innovation, Worldline est le partenaire technologique de choix des commerçants, des banques et des acquéreurs tiers, ainsi que des opérateurs de transports publics, des agences gouvernementales et des entreprises industrielles, tous secteurs confondus. Worldline peut compter sur le talent de ses 20 000 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays pour offrir à ses clients, où qu’ils soient, des solutions durables, fiables et sécurisées sur l’ensemble de la chaîne de valeur des paiements, favorisant ainsi la croissance de leur entreprise. Les offres de Worldline dans les domaines de Merchant Services ; Terminals, Solutions & Services ; Financial Services et Mobility & e-Transactional Services incluent les solutions online et physiques d’acquisition commerciale nationale et paneuropéenne, les solutions de traitement des transactions de paiement hautement sécurisées, un large portefeuille de terminaux de paiement, ainsi que des services de billetterie électronique et des services numériques dans l’environnement industriel. Le chiffre d’affaires pro forma 2020 de Worldline s’élève à 4,8 milliards d’euros. worldline.com

***

PLUS D’INFORMATIONS

Worldline Press Office

T +02 727 68 22

E press-benelux@worldline.com

 

[1] Période du 1er janvier au 25 novembre 2021

[2] Période du 1er janvier au 25 novembre 2021

[3] Baromètre des paiements numériques - Etude menée par la VUB en collaboration avec Febelfin, Worldline, Bancontact Payconiq Company, Visa et Mastercard

[4] Chiffre tiré de l’Association néerlandaise des paiements - Feiten over betalen aan de kassa - Betaalvereniging Nederland